Le chiffre du mercredi
450 hôtels ont mis la clef sous la porte en 2016

Mots-clés : hôtellerie
29 Novembre 2017

Le parc hôtelier français a diminué de 450 établissements en 2016

chiffre du mercredi aj conseil recrutement & rh

Selon une étude du cabinet In Extenso TCH (Tourisme, Culture et Hôtellerie), la disparition d’hôtels s’accélère en France depuis 2014.


Rien ne semble inverser la tendance !  Les créations, les disparitions et les remises en marché d’hôtels observées en 2016 par In Extenso TCH conduisent à la même conclusion : le nombre d’hôtels se réduit en France.


«Cette tendance n’est pas nouvelle, mais elle s’est amplifiée depuis 2014 », indique Samuel Couteleau, senior manager. En 2016, l’Hexagone comptait ainsi près de 17.200 hôtels en janvier 2017 (soit 637.500 chambres) dont les trois-quarts étaient homologués.


D’après l’étude du cabinet In Extenso TCH, 450 établissements ont mis la clef sous la porte l’an passé alors que seulement 132 se sont créés. Malgré la remise en marché de 120 unités (réactivation ou repositionnement) représentant quelque 2.400 chambres, le parc a finalement perdu 200 hôtels.


Plusieurs raisons, selon In Extenso TCH, expliquent ces disparitions d’hôtels dont :



  • Les défaillances (36%) c’est-à-dire les fermetures d’hôtels sans reprise en cours d’année.

  • Les cessations d’activité (28%) suite au départ à la retraite de leur exploitant sans qu’un repreneur ait été identifié, ou suite à l’arrêt de l’activité hôtelière dans des établissements faisant par ailleurs restaurant.

  • Les reconversions en gîtes, meublés ou chambres d’hôtes (16%).

  • Les reconversions en hébergement social (7%), qui interviennent essentiellement en Ile-de-France et dans les grandes villes.

  • Les rénovations lourdes ou restructurations qui nécessitent une fermeture d’un an ou plus (4%).


Par ailleurs, le cabinet conseil note un net déséquilibre géographique entre les régions. «Nous constatons une accélération du parc hôtelier en Île-de-France et dans les grandes métropoles tandis qu’un ralentissement s’installe dans les zones rurales et les stations de sports d'hiver », commente Samuel Couteleau.


 Découvrez l'intégralité de l'étude et téléchargez les données :

pdf Etude du parc hôtelier français - In extenso TCH